lundi 11 décembre 2017

C'est lundi que lisez-vous ? (#26)


Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine dernière : 

Hello à tous. J'espère que vous allez tous bien. Pour ma part, niveau lecture, je lis comme une tortue en ce moment, je n'arrive pas à trouver le temps, j'ai des semaines assez chargées...


L'île aux remords de Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice. Une BD que je n'ai malheureusement pas terminée car pas accrochée du tout. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas d'actions et qu'il ne se passait rien du coup j'ai laissé tombé. 

Ce que je lis en ce moment : 


Gardiens des cités perdues, Shannon Messenger. Je suis dedans depuis la semaine dernière. J'ai eu un peu de mal à rentrer dedans je l'avoue et maintenant qu'il me reste à peu près 100 pages je commence à être à fond.

Ce que je lirais ensuite : 


Bonne semaine à tous.

Anaïs 🌸





jeudi 7 décembre 2017

Throwback Thrursday (#7) : Retour de Montreuil (Jeunesse)


Créé par BettieRoseBooks et conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Cette semaine le thème est : 


J'ai choisi : 


Fils de sorcières de Pierre Bottero : Je lis beaucoup de littérature jeunesse donc il était pour moi assez difficile de faire un choix mais j'ai choisi ce petit livre jeunesse. J'avais vraiment beaucoup aimé l'univers du roman : des sorcières, de la magie, des pouvoirs ! 

Mon article : ici 

Résumé : Moi, Jean Sylvestre, je n'ai pas le moindre pouvoir magique. Normal, me direz-vous... Pas tant que ça, quand on sait que ma mère, mes tantes et même ma petite sœur sont des sorcières hors pair. Je n'y voyais aucun inconvénient. Jusqu'à ce qu'un terrible buveur de magie s'attaque à elles !

Anaïs 🌸







mercredi 6 décembre 2017

Vacances cauchemars, Anne-Marie Desplat-Duc



Mon avis : un bon petit roman jeunesse pour vous faire frissonner !


Je tiens à remercier Babelio et les éditions Eveil et découvertes grâce à qui j'ai pu lire ce petit roman jeunesse.

J'ai donc gagné ce livre à la dernière masse critique de Babelio dont le thème était la jeunesse. 
Ce roman intitulé Vacances cauchemars est destiné à des lecteurs d'école primaire, et je dirais même aux élèves en fin d'école primaire, car il compte quand même 150 pages, c'est donc pour des bons lecteurs. 

C'est l'histoire de Corentin et Coraline, frère et sœur qui vont passer leurs vacances au Faouët dans un gîte dans un manoir en Bretagne. Les parents des deux enfants qui recherchent du calme et de la tranquillité pour leurs vacances pensent qu'il s'agit du lieu idéal. Pour Corentin, c'est autre chose... ces vacances s'annoncent pire qu’ennuyantes dans ce village isolé. Coraline elle, depuis qu'elle connaît sa destination de vacances, se passionne pour une légende de cette région : celle de Marion du Faouët. Marion du Faouët volait aux riches pour donner aux pauvres, elle était très populaire. Mais, un jour trahie, elle a été pendue. La légende dit qu'elle hanterait le manoir et qu'elle serait là pour se venger. La famille arrive le jour avant l'anniversaire de la mort de Marion et il va se passer plusieurs phénomènes paranormaux qui vont donner bien des sueurs froides à Corentin et à Coraline. Alors, le manoir serait-il vraiment hanté par le fantôme de Marion ?

Le roman est vraiment très bien construit, il y a du suspens à chaque fin de chapitre, et même l'adulte que je suis aujourd'hui s'est laissé prendre au jeu. J'avais hâte de continuer ma lecture pour connaître la suite. Le thème des fantômes, de la maison hantée est bien traitée, juste comme il faut, il permet de faire peur sans pour autant effrayer les enfants (il ne faut pas oublier que ce texte est destiné à des jeunes enfants). Cet équilibre est présent grâce à l'intervention des parents des deux héros qui essaient de les rassurer sans cesse en leur expliquant que tout ceci n'est pas possible, que les fantômes n'existent pas, etc....

J'ai vraiment beaucoup aimé suivre Corentin et Coraline dans leur petite enquête pour comprendre si ces phénomènes étaient liés au fantôme de Marion comme le dit la légende. 

Anaïs 🌸
mardi 5 décembre 2017

Bilan du mois de novembre




Bonjour à tous, nous sommes le 5 décembre et je n'ai toujours pas publié mon bilan du mois de novembre. Ce mois a été assez compliqué niveau lecture, j'ai perdu un peu le rythme, parce que beaucoup de boulot etc.. Je n'ai pas beaucoup lu mais j'ai pratiquement TOUT aimé à part le Goncourt malheureusement...


54 minutes, Marieke Nijkamp
Phobos : tome 2, Victor Dixien
Ne me quitte pas, Mary Torjussen



L'ordre du jour, Eric Vuillard
Si tu me le demandais, Emily Blaine

Passez un beau mois de décembre !
Pour ma part c'est mon mois de l'année préféré, magique avec Noël bien sûr mais c'est aussi le mois de mon anniversaire. 😍

Anaïs 🌸
lundi 4 décembre 2017

C'est lundi que lisez-vous ? (#25)

Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.

Ce que j'ai lu la semaine dernière :


Si tu me le demandais d'Emily Blaine, très jolie lecture pleine d'amour et d'émotions.
Vacances cauchemars d'Anne Marie Desplat-Duc, que j'ai reçu grâce à la masse critique de Babelio. Un très bonne lecture jeunesse, avec un fantôme qui revient hanté une maison ! 

Ce que je lis en ce moment : 

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?


Ce que je lirais ensuite : 


Bonne semaine à tous ! 

Anaïs 🌸




jeudi 30 novembre 2017

Trowback Thursday (#6) : Le livre le plus court de ma bibliothèque (mais que j’ai aimé)


Créé par BettieRoseBooks et conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Cette semaine le thème est : 


J'ai choisi : 


Le Petit Prince, d'Antoine de Saint Exupery : Ce joli classique que j'ai découvert (ou plutôt redécouvert) le mois dernier. C'est le livre le plus petit que j'ai dans ma bibliothèque, mais c'est sans doute un des plus beaux livres de la littérature française ! 

Résumé : J'ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s'était cassé dans mon moteur. Et comme je n'avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C'était pour moi une question de vie ou de mort. J'avais à peine de l'eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : ... " S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! "
- Hein!
- Dessine-moi un mouton...
J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

Anaïs 🌸




mercredi 29 novembre 2017

Si tu me le demandais, Emily Blaine




Mon avis : un très beau roman autour de l'amour après le deuil, beaucoup d'émotion !


Tout d'abord, je tiens à remercier NetGalley et les éditions Harlequin de m'avoir permis de lire ce livre.

"Elle est sa deuxième chance d’être heureux"

C'est la première fois que je lisais un livre de l'auteure Emily Blaine et j'ai beaucoup aimé sa plume. Ce livre me tentait à sa sortie et quand j'ai vu qu'il était disponible sur NetGalley, j'ai sauté sur l'occasion. 

L'histoire tourne autour de l'amour après le deuil de la personne que l'on a le plus aimée au monde. Ici, c'est l'histoire de Cooper Garisson, architecte, qui a perdu il y a huit ans, sa femme Laura suite à une maladie. Aujourd'hui, Cooper n'est que l'ombre de lui-même, passant énormément de temps au travail et délassant peu à peu sa fille adolescente Cécilia. Personne n'a vu Cooper avec une autre femme depuis le décès de Laura et personne n'ose parler de Laura. Ceci rend sa relation avec sa fille de plus en plus difficile, car elle, aimerait en savoir plus sur sa mère.

Lors d'une soirée de gala dans un hôtel, Cooper rencontre par hasard, sur le toit de cet hôtel Julianne, et toute sa vie va changer à partir de cette rencontre. Ayant tous les deux des passés très lourds, ils décident chacun de retourner à leur quotidien, mais le hasard fait parfois bien les choses... Ces deux écorchés vifs arriveront-ils à nouer une relation solide sans que leur passé ne les rattrape ?

Ce livre est tout simplement plein d'amour et plein d'émotion. À travers, les personnages, Emily Blaine est parvenue à me faire ressentir les émotions de chacun : la tristesse, le manque, la joie, l'amour... Chacun des deux personnages principaux a un passé difficile et j'ai trouvé cela juste et réel. L'auteure n'en a pas trop fait et tout cela est très crédible, c'est pour cela que l'on s'attache beaucoup à Cooper et à Julianne.

J'ai été très touchée par les sentiments que pouvaient éprouver Cooper pour sa femme décédée : le manque, le vide... Moi qui suis en couple et amoureuse, il m'est inconcevable de continuer ma vie sans mon amour... Grâce à Cooper, on comprend aussi pourquoi il est si difficile, quand on perd un proche, surtout son mari ou sa femme de reprendre gout à la vie, même si c'est ce que souhaite notre entourage. On le comprend d'autant plus, que toute l'histoire est racontée du point de vue de Cooper, d'un homme donc ! C'est inhabituel et cela change un peu ! 

Au-delà du deuil, cette histoire est quand même une ode à la vie, une vraie envie de voir de nouveau la vie positivement. 

En résumé : malgré des thèmes difficiles comme la mort, l'acceptation, ce livre, c'est surtout un livre sur l'amour et sur l'importance de vivre sa vie et de toujours y croire ! Magnifique !

Anaïs 🌸

Si tu me le demandais de Emily Blaine - Romance - Edition Harlequin - 378 pages - Sortie le 4 octobre 2017

lundi 27 novembre 2017

C'EST LUNDI QUE LISEZ-VOUS ? (#24)




Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.

Ce que j'ai lu ces deux dernières semaines : 

Bonjour à tous, cette semaine je vous fait le récapitulatif de mes lectures de ces deux dernières semaines puisque je n'avais pas pu le faire la semaine dernière. 

 
L'ordre du jour, d'Eric Vuillard. Il vient de recevoir le prix Goncourt de cette année, j'ai donc eu envie de voir un peu de quoi il s'agissait. Et bien, j'ai été déçue et je n'ai pas fini le livre, et pourtant il est très court, mais j'ai préféré arréter car je n'accrochais pas du tout.
Ne me quittes pas de Mary Torjussen, un bon thriller psychologique avec lequel j'ai passé un très bon moment. 

Ce que je lis en ce moment : 

Elle est sa deuxième chance d’être heureux

En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.

Ce que je lirais ensuite : 


Très bonne semaine à tous !

Anaïs 🌸

samedi 25 novembre 2017

Ne me quittes pas, Mary Torjussen



"Si l’amour de votre vie disparaissait brutalement sans laisser de trace, jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour obtenir des explications ?"

Voici l'intrigue de ce thriller psychologique complètement addictif (pour ma part!). C'est donc l'histoire d'Hannah, trentenaire, en couple avec Matt depuis quelques années, cadre dans une grande entreprise. Une vraie working girl ! Un jour, elle apprend qu'elle est sur la liste des prétendantes pour le futur poste de directrice, une merveilleuse nouvelle pour Hannah qui n'a qu'une hâte, rentrer chez elle le soir pour annoncer et fêter cette bonne nouvelle avec son amoureux Matt. Mais, une fois arrivée chez elle, Matt n'est pas là, il a disparu ! Il n'y a plus aucune trace de lui dans leur maison, ses cadres ne sont plus accrochés, sa télé a disparu comme tous ses effets personnels... Bref plus rien, comme s'il n'avait jamais existé. Hannah fait alors appel à sa meilleure amie d'enfance Katie qui ne semble pas plus préoccupée que cela par l'état de détresse de son amie. Petit à petit, la disparition de Matt va tourner à l'obsession pour Hannah qui est persuadée qu'il n'est pas mort. Elle va mener son enquête seule, mais cela va avoir des répercussions sur sa vie professionnelle et personnelle.

La grande partie de l'histoire tourne donc autour de cette disparition plutôt étrange. Hannah ne comprend pas pourquoi Matt l'a quitté, car a priori tout allait bien entre eux, ils avaient l'air de former le couple idéal. J'ai trouvé que cette première partie était un peu longue, je ne me suis pas ennuyée, mais presque... Pourtant, l'histoire est vraiment addictive, je l'ai terminée en seulement deux jours, car j'avais vraiment envie de connaître le dénouement, mais tout de même quelques lenteurs sur cette première partie.

Plus l'histoire avance et plus on en apprend sur la personnalité de chacun. Au départ, je n'arrivais pas trop à accrocher avec le personnage d'Hannah, je n'ai pas réussi à me mettre à sa place, je n'ai pas réussi à ressentir de l’empathie pour elle. Le lecteur la voit complètement sombrer suite à la disparition de l'homme qu'elle aimait, elle ne mange plus, ne dort plus, imagine tout un tas de scénarios. Et, pourtant, je me suis demandé à un moment si elle ne devenait pas folle... J'ai eu un sentiment étrange, car je n'ai jamais réussi à m'attacher à Hannah. Bizarrement, le personnage auquel je me suis le plus attaché est Matt, Matt le grand absent de cette histoire. Il est décrit du point de vue d'Hannah et donc de manière très élogieuse à son égard. Rassurez-vous, vous comprendrez ce sentiment une fois que vous aurez lu toute l'histoire ! 

Ce que j'aime dans les thrillers psychologiques (et c'est normal me direz-vous), c'est quand je suis complètement scotchée lors des révélations finales dont je ne m'attendais pas du tout. Cela été complètement le cas ici, l'auteure m'a bien mené en bateau et je n'ai absolument rien vu venir. Je n'en dirai pas plus par peur de spoiler un peu trop l'histoire mais LA révélation faite, cela m'a fait me poser beaucoup de questions. L'auteure y aborde sujet très peu, voir pas du tout traité (chut j'arrête, je n'en dis pas plus!)

Finalement, je ressors un peu mitigée de cette lecture, je l'ai trouvée vraiment très très addictive, une fois dedans, j'ai eu du mal à m'arrêter même si comme je le précisais plus haut, la première partie a parfois été longue. C'est un bon thriller psychologique, j'ai passé un bon moment à le lire.

Anaïs 🌸
jeudi 23 novembre 2017

Throwback Thursday (#5) : Best friends (une histoire d’amitié)




Créé par BettieRoseBooks et conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Cette semaine le thème est :


J'ai choisi :


ALLÔ SORCIÈRES, TOME 1 : VISER LA LUNE D'ANNE-FLEUR MULTON ET DIGLEE : J'avais adoré ce petit roman jeunesse sur une belle histoire d'amitié entre quatre jeunes filles. Une amitié d'abord virtuelle créée sur le net, puis une amitié réelle lorsqu'elles se rencontrent enfin. 

Résumé : Aliénor, Itaï, Azza et Maria ont 13 ans et habitent chacune aux 4 coins de la planète, mais de leur rencontre sur un forum, naissent tout à la fois une grande amitié ET une chaîne Youtube à succès ! Des vidéos sur l'astronomie, par Aliénor, aux conseils d'Itaï en jeu vidéo, d'Azza en pâtisserie et de Maria en photo, les filles partagent leurs passions et voient grossir leur confiance et leur communauté. Quand Itaï se voit écartée d'un championnat d'e-gaming prétendument masculin, elles ont l'outil en main pour médiatiser l'affaire et lutter contre cette injustice !

Anaïs 🌸
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...