lundi 21 août 2017

C'est lundi que lisez-vous ? (#11)

Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.

Mes lectures cette semaine ne sont pas énorme, car comme je le disais hier, j'ai eu une dure semaine de boulot et ensuite je suis tombée malade donc je n'ai pas réussi du tout à avancer 😢

Ce que j'ai lu la semaine dernière : 


Celle dont j'ai toujours rêvé : Une bonne lecture, agréable et fluide sur un thème peu connu : la transexualité. Un livre à lire !
La Rose écarlate, tome 1 : J'ai eu envie de lire cette BD car beaucoup de petites filles l'achète donc j'ai été curieuse, et c'est vrai que c'est vraiment une super BD, j'ai vraiment envie de lire la suite ! 

Ce que je lis en ce moment : 

Le père est là, dehors, quelque part. La cage est désormais aussi vaste que le monde, mais Dante est toujours son prisonnier.
Non loin de Rome, un homme affolé tente d'arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d'une clairière.
Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l'hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparitions de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s'échapper. Pendant des années, son seul contact avec l'extérieur a été son mystérieux geôlier, qu'il appelle « le Père ».
Colomba va confronter Dante à son pire cauchemar : dans cette affaire, il reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté...

Ce que je lirais ensuite : 

Bonne semaine de lecture à vous tous !
Anaïs 🌸


dimanche 20 août 2017

On my wishlist (#1)

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien. Moi après une dure semaine de boulot où j'ai été aidé pour l'ouverture d'un nouveau Cultura 😋 je suis malade, donc je n'avance pas beaucoup dans mes lectures. 
Aujourd'hui j'avais envie de vous présenter les livres qui sont actuellement dans ma wishlist, ce ne sont que des livres déjà parus. Je pense que je vais craquer pour certains dans pas très longtemps ツ

♤ Illuminae, tome 1 : Dossier Alexander,  Jay Kristoff et Amie Kaufman

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange...

♤ Gardiens des cités perdues, tome 1, Shannon Messenger

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu, Chris Colfer

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Caraval, Stephanie Garber

Bienvenue à Caraval ! Le spectacle le plus extraordinaire de tous les temps ! Vous y verrez plus de merveilles que le commun des mortels au cours de toute une vie. Mais avant que vous vous plongiez dans notre univers, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'un jeu... Nous tenterons de vous convaincre que ce qui se passe au-delà de ce portail est réel, mais ce n'est qu'illusions. Alors prenez garde à ne pas trop vous laisser emporter. Car les rêves qui se réalisent peuvent être magnifiques, mais ils peuvent aussi se transformer en cauchemars si l'on ne se réveille pas...


Lesquels avez-vous lu ? 
Anaïs 🌸


jeudi 17 août 2017

La vie devant soi, Romain Gary


Titre : La vie devant soi
Auteur : Romain Gary sous le pseudonyme d'Emile Ajar
Parution: 1975
Editeur : Folio

____________________________________

Synopis : 
Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive : Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que "ça ne pardonne pas" et parce qu'il n'est "pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur". Le petit garçon l'aidera à se cacher dans son "trou juif", elle n'ira pas mourir à l'hôpital et pourra ainsi bénéficier du droit sacré "des peuples à disposer d'eux-mêmes" qui n'est pas respecté par l'Ordre des médecins. Il lui tiendra compagnie jusqu'à ce qu'elle meure et même au-delà de la mort.

____________________________________

Mon avis : 

Bonjour à tous, je vous parle d'un classique aujourd'hui. Il s'agit de La vie devant soi de Romain Gary. Je l'ai dans ma PAL depuis longtemps et j'ai toujours eu envie de le lire car on m'en a toujours dit que du bien. Et en effet c'est un très beau livre.

L'histoire est racontée par Momo petit garçon arabe de 10 ans (bientôt 14 ans en fait!), il vit avec Madame Rosa qui accueille des enfants de prostitués. Il ne connait rien de ses parents. Madame Rosa est une juive, rescapée des camps, ancienne prostituée qui a décidé de recueillir chez elle des enfants de prostitués. Elle vit au 6ème étage et cela devient de plus en plus difficile pour elle, à cause de son surpoids de monter et descendre les étages. Son état va peu à peu se dégrader, Momo qui l'aime tellement va rester avec elle jusqu'au bout.

Je ne m'attendais pas du tout à ce type de roman quand j'en ai commencé la lecture. L'histoire est racontée du point de vue de cet enfant. Nous avons donc les pensées d'un enfant et le parlé d'un enfant malgré sa maturité évidente. Je trouve que cela est vraiment très bien écrit, différent, mais tellement novateur pour l'époque, je comprend tout à fait qu'il ait reçu le Goncourt cette année-là. Roman Gary nous décrit la vision de la vie d'un enfant et ses questionnements, il y a beaucoup d’innocence et tout cela est parfaitement transcris.

J'ai été vraiment très touchée par les personnages de Momo et de Madame Rosa. Madame Rosa qui est très attachée à Momo car même si elle ne reçoit plus de pension, ne souhaite pas le voir partir. Et Momo qui aime de tout son coeur Madame Rosa même si elle est laide,obèse et en fin de vie il reste avec elle jusqu'au bout et va tout faire pour qu'elle ne soit pas placer en hôpital pour pouvoir rester près d'elle et pour respecter le choix de celle-ci.

J'ai été émue, j'ai ris, j'ai été touchée par cette lecture et je pense que j'aurais aimé l'avoir comme livre à l'école car il change des "classiques" qui parfois ne nous correspondent pas forcément quand on est enfant ou adolescent.

Anaïs 🌸


mardi 15 août 2017

The Sun is also a star, Nicola Yoon



Titre : The Sun is also a star
Auteure : Nicola Yoon
Parution : 5 juillet 2017
Editeur : Bayard

_____________________________________

Synopsis : 

Daniel, 18 ans, est fils de coréens immigrés à New York. Il passe un entretien pour entrer dans la prestigieuse Université de Yale.Natasha vient de la Jamaïque. Sa famille, immigrée illégalement aux États-Unis, est sous le coup d'une procédure d'expulsion et devra quitter le pays le soir même. L'adolescente tente par tous les moyens de trouver une solution.Sous l'effet d'un enchainement d'évènements dus au hasard (ou au destin ?), Daniel et Natasha se rencontrent et vont vivre, le temps d'une journée, une belle histoire d'amour.Une histoire à laquelle viennent se mêler le jeu des coïncidences, la menace de l'exil et le poids des différences culturelles.

__________________________________

Mon avis :

Bonjour à tous, je viens aujourd'hui vous parler du second livre que je lis de cette auteure. J'avais vraiment adoré Eveything Everything, un vrai coup de coeur. Alors que pour celui-ci, je suis mitigée, j'ai bien apprécié ma lecture mais sans plus.

Pour vous résumé un peu l'histoire : Daniel a 18 ans, il est Américano-Coréen né en Amérique. C'est un vrai rêveur, il aimerait devenir poète et croit au grand amour. Pour ses parents, son avenir est tout tracé : il entrera dans une grande école, sera médecin et épousera une femme de même origine que lui.
Natasha est jamaïcaine, immigré aux États-Unis quand elle était petite, sans papier. Elle adore la science et ne croit pas vraiment en l'amour. Elle aime son pays d'adoption, et pourtant, une erreur va faire qu'elle va devoir le quitter le soir même. Elle va tout faire pour se battre, mais il ne lui reste que peu de temps.
Peu de choses prédestinaient ces deux-là et à se rencontrer et pourtant parfois le hasard fait bien (ou pas) les choses.

"Parce que c'est vrai. On n'est pas faits l'un pour l'autre, Daniel. Je suis immigrée sans papiers. Je vais être expulsée. Aujourd'hui c'est mon dernier jour en Amérique. Demain, je serai partie."

Comme je le disais au début, j'ai vraiment apprécié cette lecture, l'alternance des points de vue entre Natasha et Daniel rend la lecture très fluide et agréable. J'ai lu le roman plutôt rapidement, j'ai eu l'impression de vivre les quelques heures qui restaient à Natasha avant de se faire expulser.
Par contre, j'ai eu du mal avec l'histoire en elle-même en fait, je trouve que la rencontre entre les deux personnages est assez peu probable mais si d'accord ça peut arriver, mais il y a tout de même trop de coïncidences qui ont fait que j'ai eu du mal à y croire.

Concernant les thèmes abordés dans le roman ils sont assez intéressants mais je trouve qu'ils ne font pas tout le roman justement : l'immigration et la différence culturelle. La grande partie du roman repose vraiment sur cette histoire d'amour impossible dû au fait que Natasha doit quitter le pays le soir même mais également à cette différence culturelle dont ils vont être les victimes dans leurs propres familles.

Je suis un peu déçue de cette lecture même si ça a été quand même une bonne lecture. Je pense que Everything Everything est vraiment au dessus.

Anaïs 🌸


lundi 14 août 2017

C'est lundi que lisez-vous ? (#10)

Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.

Ce que je l'ai lu la semaine dernière : 

 

Coeur Cerise, tome 1 : Après avoir aimé le roman, je me suis lancée dans la BD. Elle est réussie même si j'ai préféré quand même le roman.
The Sun is also a star : Lecture mitigée mais agréable. J'ai préféré Everything Everything
La vie devant soi : Un classique que j'avais dans ma PAL depuis très longtemps. C'est un très beau roman mais très dur aussi.
Le Grand Mort, tome 2 : Ayant bien apprécié le tome 1, je continue la série.

Ce que je lis en ce moment :

Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres.Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…


Ce que je lirais ensuite : 


Belle semaine de lecture à tous !
Anaïs 🌸


dimanche 13 août 2017

Zoom sur mes BD coup de coeur (#1)

Bonjour à tous !

Aujourd'hui j'ai envie de vous parler BD. Et oui car c'est quand même le rayon dans lequel je suis la responsable dans mon magasin. Je vais donc vous proposer 6 coups de coeur BD. J'espère qu'ils vous donneront envie.

Pepper et CarrotDavid Revoy
Au sein du monde merveilleux de Hereva, la jeune Pepper vit avec son chat Carrot dans une petite maison au fin fond de la forêt de Bout-un-Cureuil. Leur spécialité : faire des potions magiques ! Une activité qui comporte pas mal de risques étant donné que, chez eux, les préparations, incantations et autres invocations ont vite tendance à dégénérer... Partagez le quotidien mouvementé de cette Mélusine d’aujourd’hui dans une série d’histoires courtes au cœur d’un univers de fantasy fun et décalé fait de potions, de créatures, de magie… mais surtout d’humour !
Pepper et Carrot son petit chat sont extrêmement drôles, leur spécialités : rater les potions magiques. Je le conseille dès 6-7 ans !


NinnJohan Pilet et Jean-Michel Darlot
Ninn a été découverte bébé dans le métro parisien par deux ouvriers. Aujourd'hui, elle a 11 ans et le métro est son univers. La jeune fille se pose mille questions sur ses origines et une sourde menace la traque sans répit.
Une histoire intéressante et mystérieuse dans un métro sublimé, une héroïne attachante, une bonne dose de suspens et de fantastique... tout cela présenté à travers de sublimes illustrations. 

L'adoption,  Zidrou et Arno Monin
Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.
Une magnifique BD comme son nom l'indique sur "l'adoption". J'ai été touchée et j'ai versés mes petites larmes. C'est un vrai coup de coeur !


☆ ShiJosé Homs et Zidrou 
Pour cacher un scandale qui pourrait nuire à la prestigieuse Exposition universelle, le cadavre d'un nourrisson est enterré dans les jardins du lieu qui accueille cet événement. Deux femmes, une noble anglaise et une Japonaise, la mère de l'enfant, partent en croisade contre l'Empire britannique pour élucider ce crime. Entre société secrète et manipulation corruptrice, les deux jeunes femmes que rien ne lie vont s'unir pour exposer la face cachée d'une machination infernale.
Un récit prenant, l’histoire de deux femmes qui n’avaient à priori rien en commun pour se rencontrer et pourtant, ce qui va les lier et les décider à se venger de la société est le cadavre d’un bébé… J'ai hâte de lire la suite

☆ EdelweissLucy Mazel et Cédric Mayen
Été 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d’un bal typique de l’après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu’elle va bouleverser sa vie. Passionnée d’alpinisme, la jeune femme n’a qu’un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d’Angeville. Malgré son manque d’expérience, Edmond promet qu’il l’aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination... Mais qu’importe, l’amour est plus fort que tout, dit-on. Et s’il est capable de déplacer des montagnes, il peut aussi aider à les gravir.
Je vous en avais déjà parlé ici, c'est vraiment un de mes plus gros coup de coeur BD de tout les temps je crois 😍

☆ AlenaKim W. Andersson 
La vie d’Alena est un enfer. Depuis qu’elle est entrée à l’internat, elle se fait harceler tous les jours par Philippa et les filles de sa bande. Mais Joséphine, sa seule amie, n’a pas l’intention de la laisser subir ce calvaire plus longtemps. Puisqu’Alena ne rend pas les coups, puisqu’elle ne peut pas compter sur l’aide du conseiller d'orientation ou du directeur de cette maudite école, Joséphine va devoir prendre les choses en main elle-même. Mais il y a un problème : ça fait un an que Joséphine est morte.
Un album différent, dérangeant, voir effrayant, si vous voulez tenter un comic différent je vous conseille de lire Alena ! 

Anaïs 🌸
mercredi 9 août 2017

Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune, Anne-Fleur Multon et Diglee


Titre : Viser la lune
Auteurs : Anne-Fleur Multon et Diglee
Parution : 4 avril 2017
Editeur : Poulpe Fictions

_______________________________________

Synopsis : 

Aliénor, Itaï, Azza et Maria ont 13 ans et habitent chacune aux 4 coins de la planète, mais de leur rencontre sur un forum, naissent tout à la fois une grande amitié ET une chaîne Youtube à succès !

Des vidéos sur l'astronomie, par Aliénor, aux conseils d'Itaï en jeu vidéo, d'Azza en pâtisserie et de Maria en photo, les filles partagent leurs passions et voient grossir leur confiance et leur communauté.

Quand Itaï se voit écartée d'un championnat d'e-gaming prétendument masculin, elles ont l'outil en main pour médiatiser l'affaire et lutter contre cette injustice !

_______________________________________

Mon avis : 

Bonjour à tous. Aujourd'hui je vous parler d'un roman jeunesse que j'ai eu la chance de lire grâce à NetGalley et les Editions Poulpe Fictions, que je remercie. 

Ce roman nous raconte l'histoire de 4 jeunes filles de 13 ans vivant une amitié une amitié virtuelle et chacune vivant au 4 coins du monde. Elle se rencontrent suite à un tweet d'Aliénor, deviennent très vite amies et décident ensuite de monter une chaîne Youtube "Allo Sorcières"

L'histoire est racontée du point de vue d'Aliénor, 13 ans qui vit en Guyane. Sa présentation au début du roman est très drôle, elle explique pourquoi et comment elle porte ce prénom. 
"Ils m'ont donc appelée Aliénor en hommage à une quelconque princesse moyenâgeuse oubliée de tous (mais malheureusement pas d'eux!)"
Elle a tout d'une anti princesse : elle déteste le rose, les paillettes, le maquillage... Son rêve à elle c'est de devenir astronaute ! Elle est plutôt solitaire et n'a pas beaucoup d'amis mais cela va vite changer quand elle va faire la rencontre de 3 filles sur internet "ses sorcières préférées". J'ai vraiment adoré son personnage ainsi que ces trois nouvelles copines, elles forment toutes les 4, (bien qu'elles soient différentes) une belle petite bande.

Au niveau de la structure du roman, je l'ai trouvé vraiment bien fait et bien adapté à des lecteurs de 10 à 13 ans. Le roman est ponctué de jolies illustrations, on a un visage sur chaque personnage et je trouve cela très plaisant (surtout à cet âge là où l'on aime encore qu'il y ait des images dans les livres, on se souvient tous de ça !). Les chapitres sont court et pleins d'humour grâce à notre héroïne principale.
"Ils étaient très fiers et impressionnés d'avoir une fille si drôle, si parfaite (bon d'accord j'en rajoute ! Et alors c'est moi qui raconte l'histoire non ?"
Le lecteur est vraiment impliqué dans l'histoire grâce aux petits clins d'oeils que fait souvent Aliénor.

Même si cela reste un roman jeunesse, je trouve que les thèmes abordés sont très intéressants : 
- L'égalité homme femme : en effet Itaï se voit refuser de participer à une compétition d'e-gaming car elle est une fille !? Les filles vont se battre contre cela et faire en sorte que leur amie puisse y participer.
- Le racisme : au court de l'histoire on va découvrir pourquoi Aliénor ne connait pas ses grand-parents paternels. L'une des raisons est que leur fils s'est marié avec une femme noire et ont eu une petite fille métisse...
- Le cyber-harcèlement : Il est évoqué rapidement au début de l'histoire suite à un tweet d'Aliénor concernant une série, c'est comme cela que les 4 filles se rencontrent. Et il est aussi évoqués ensuite, une fois leurs premières vidéos publiées sur Youtube, elles évoquent que certains commentaires n'ont pas été très sympathiques. 
- L'amitié virtuelle : très en vogue de nos jours. A travers ce roman on voit qu'aujourd'hui il est très simple de se faire des ami(e)s à l'autre bout du monde et de pouvoir être en contact chaque jour même à des milliers de kilomètres. 

J'ai vraiment passé un bon moment avec cette petite bande de filles. Cette lecture m'a fait du bien !

Anaïs 🌸
mardi 8 août 2017

Le jour où elle a pris son envol, Béka, Marko et Maëla Cosson



Titre : Le jour où elle a pris son envol
Auteurs : Béka, Marko et Maëla Cosson
Parution : 23 aout 2017
Editeur : Bamboo 

_____________________________________

Synopsis : 

Depuis sa rencontre avec Antoine, le sage-épicier, Clémentine a changé pas mal de choses dans sa vie. Mais elle n’a toujours pas trouvé ce qu’elle cherchait : le bonheur et l’apaisement. Quand elle retourne à l’épicerie, Antoine n’est plus là. Simon, un physicien apiculteur a pris sa place. Grâce à lui, Clémentine va entrevoir tous les chemins de vie possibles qui s’offrent à elle. Mais comment faire pour trouver le bon ? Pour le savoir une seule solution… Essayer !

_____________________________________

Mon avis : 

Bonjour à tous. Quelle joie quand j'ai reçu la semaine dernière un colis de Bamboo contenant cette BD ! Je les remercie énormément.

L'année dernière j'avais eu un vrai coup de coeur pour le tome 1 "Le jour où le bus est reparti sans elle" où l'on y découvrait notre héroïne Clémentine, parisienne qui se retrouve par hasard coincée dans une petite épicerie à la campagne. Elle y fait la rencontre d'Antoine et d'autres personnes qui vont lui faire changer sa vision de la vie.

Dans ce tome 2, nous retrouvons Clémentine à Paris, en pleine réflexion sur sa vie. Elle décide de partir voir Antoine dans sa petite épicerie afin qu'il l'aide à y voir plus clair. Une fois arrivée là-bas, ce n'est pas lui qu'elle va découvrir mais Simon qui va lui faire vivre un voyage initiatique et lui montrer que plusieurs chemins sont possibles encore faut-il trouver le bon. 

J'étais tellement en amour du tome 1 et tellement impatiente d'avoir le tome 2 que je me suis lancée dans cette lecture avec une énorme excitation et je n'ai pas été déçue du tout. Tout comme j'avais adoré le premier tome, il en fut de même pour ce numéro 2. Il est différent même s'il reste dans la même veine que le premier : toujours dans cet esprit feel-good et plein d'optimisme. Comme pour le premier tome, quand j'ai refermé cette BD, je me suis posé des questions sur ma propre vie et pourquoi pas ne pas appliquer ce que l'on vient de lire ? C'est vraiment ce point qui fait que cette BD est et restera un vrai coup de coeur.

Je vous conseille vivement de lire cette magnifique BD. Même si vous n'avez pas lu le tome 1 (ce que je vous conseille aussi de faire!) vous pouvez lire celui-ci indépendamment. 

Anaïs 🌸 

Mon coup de coeur affiché dans mon magasin Cultura 💗

lundi 7 août 2017

C'est lundi que lisez-vous ? (#9)

Aujourd'hui c'est lundi et le lundi c'est le rendez-vous hebdomadaire pour faire le point sur mes lectures. Tous les participants de ce rendez-vous sont répertoriés sur le blog de Galleane.

Ce que je l'ai lu la semaine dernière :




Amelia : Dans ma PAL depuis un moment, j'avais hâte de lire ce thriller et finalement j'ai été un peu déçue
Le jour où elle a pris son envol : Il s'agit de la suite de la BD "Le jour où le bus est reparti sans elle" dont j'avais eu un vrai coup de coeur l'année dernière. Ce deuxième tome est tout aussi réussi, je l'ai adoré ღ
Le Grand Mort tome 1 : J'ai eu envie de me lancer dans cette série de BD car un nouveau tome sort bientôt et que l'on m'en avait dit du bien. Le premier tome est intéressant, j'ai hâte de savoir la suite
La Lectrice : La déception... Je n'ai pas réussi à accrocher à l'univers du tout !
Viser la lune : Un petit roman jeunesse vraiment très sympathique que j'ai dévoré. 


Ce que je lis en ce moment : 


Daniel, 18 ans, est fils de coréens immigrés à New York. Il passe un entretien pour entrer dans la prestigieuse Université de Yale.Natasha vient de la Jamaïque. Sa famille, immigrée illégalement aux États-Unis, est sous le coup d'une procédure d'expulsion et devra quitter le pays le soir même. L'adolescente tente par tous les moyens de trouver une solution.Sous l'effet d'un enchainement d'évènements dus au hasard (ou au destin ?), Daniel et Natasha se rencontrent et vont vivre, le temps d'une journée, une belle histoire d'amour.Une histoire à laquelle viennent se mêler le jeu des coïncidences, la menace de l'exil et le poids des différences culturelles.



Ce que je lirais ensuite :


Belle semaine de lecture !
Anaïs 🌸
jeudi 3 août 2017

Amelia, Kimberly McCreight


Titre : Amelia
Auteure : Kimberly McCreight 
Parution : 2016
Editeur : Le livre de poche

________________________________

Synopsis : 

New York. Kate élève seule sa fi lle de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fi lle, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fi lle. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fi n à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fi lle et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait. À travers les SMS, les mails d’Amelia, les réseaux sociaux, Kate va tenter de reconstruire la vie de sa fi lle afi n de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. Elle va devoir affronter une réalité beaucoup plus sombre que tout ce qu’elle a pu imaginer.

________________________________

Mon avis :

Bonjour à tous. Aujourd'hui je vous parle du thriller "Amelia" que j'ai depuis un moment dans ma Pile A Lire et qui me faisait envie depuis un moment. Malheureusement c'est une petite déception pour ma part et je vous explique pourquoi. 

L'histoire commence par le suicide d'Amelia.. Enfin c'est ce que l'on annonce à Kate, sa mère, célibataire et avocate brillante. Amelia, 15 ans, a sauté du toit de Grace Hall, son lycée huppé de Brooklyn. Pourtant, quelques jours après le décès d'Amelia, Kate reçoit un message anonyme sur son portable lui affirmant que sa fille n'a pas sauté du toit. C'est alors que tout est remis en question sur la mort de sa fille et que l'enquête commence. Kate est alors dans l’incompréhension et elle va découvrir que finalement elle ne connaissait pas autant sa fille qu'elle l'aurait pensé

"Kate réussit enfin à mettre la main sur son portable et le sortit de son sac. Elle lut le message affiché sur l'écran. "Amelia n'a pas sauté."

Même si j'ai trouvé quelques lenteurs dans le récit, j'ai tout de même apprécié la construction du roman. Il alterne entre les points de vue d'Amelia avant son décès et de celui de Kate dans l'enquête puis de textos, d'extraits de page facebook et de blog également. Cela rend la lecture vraiment vivante et agréable.

Concernant les personnages, même si Amelia meurt dès le début du roman, elle est en fait là tout au long de l'histoire puisque l'on déroule le fil des événements passés avant son décès. Elle qui était une fille "pas populaire" mais très bonne élève va se retrouver au coeur de scandales et de rumeurs... J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, autant Amelia que Kate sa mère. Kate est bien sur désemparée et ne comprend pas ce qui a pu se passer, elle a toujours été là pour sa fille, même si son travail d'avocate lui prend beaucoup de temps, elle essaie de faire passer sa fille en priorité. Et pourtant, elle va se rendre compte qu'une adolescente de 15 ans peut cacher bien des choses.
"Amelia. Tu étais la meilleure chose qui me soit jamais arrivée. Tu le seras toujours"
Concernant les sujets traités : homosexualité, harcèlement, suicide, je trouve que cela manque de fond. Le roman nous est vendu comme un thriller mais je trouve qu'il est très léger et pour ma part il est plus un roman adolescent qu'un vrai thriller et c'est dommage que certains sujets n'est pas été traités plus que ça.

En résumé, j'ai apprécié ce livre mais sans plus, cela est quand même une petite déception. 

Anaïs 🌸



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...